L’Argentine franchit le cap des crypto-monnaies

Impactée par l’évolution des investissements étrangers à l’égard des marchés émergents, l’Argentine a connu des pressions inflationnistes, contraignant la banque centrale à relever ses taux d’intérêt. Ces événements ont eu des effets sur la demande intérieure, qui se sont manifestés par une forte baisse de la consommation des ménages et des investissements. Longtemps en difficulté, le secteur bancaire argentin a mis à profit la technologie pour favoriser l’innovation.

Le nombre de fintechs argentines est estimé à 60, ce qui place le pays en quatrième position du classement régional, le Brésil étant premier avec 219 entreprises dans le secteur. Une certaine dérégulation est cependant nécessaire à la croissance du secteur, ce dont l’Etat argentin semble avoir pris conscience. La banque centrale a par exemple récemment octroyé une licence pour la création de la première banque numérique argentine et l’Etat cherche à reconnaitre et réguler, via la Ley de Emprendedores, les plateformes de crowdfunding. De son côté, le secteur du e-commerce enregistre une forte croissance, en particulier sur le mobile. Développer de nouveaux moyens de paiement ne peut ainsi être que bénéfique pour ce pays à forte connectivité. En Argentine, les espèces restent néanmoins un moyen de paiement courant et certainement le plus simple pour effectuer des transactions. La majorité des sites touristiques ou commerces des grandes villes disposent tout de même de l’équipement nécessaire pour effectuer des paiements par carte, que ce soit en termes de TPE ou de DAB.

Si certains pensent que système bancaire traditionnel et crypto-monnaie ne font pas bon ménage, une banque argentine est décidée à prouver le contraire en adoptant le bitcoin pour ses transferts internationaux. La banque argentine Banco Masventas a décidé de s’appuyer sur les crypto-monnaies et principalement bitcoin afin d’offrir à ses clients un meilleur service de transfert international. Pour cette entité, le fait de passer par le réseau bitcoin et non par une banque internationale permet surtout de réduire le coût des paiements internationaux.  Avec l’aide de la start-up Bitex, les paiements transfrontaliers de la banque seront améliorés, avec une réduction des coûts, mais également un délai de paiement plus court. Cette initiative de la Banco Masventas ne fait que confirmer le progrès de l’Argentine en termes d’adoption des crypto-monnaies. Le bitcoin gagne de plus en plus de la confiance et l’intérêt des Argentins pour les devises numériques ne fait que croître. Et de fait, l’Argentine s’est récemment démarquée une fois sur ce sujet en proposant désormais des services de transports publics crypto-monnayés via la carte SUBE, une carte à puce rechargeable en bitcoin dédiée à l’acquittement des frais de transports en commun dans l’ensemble du territoire argentin. A suivre.

Par Andréa TOUCINHO, Directrice Études, Prospection et Formations, et Cheikh DIENG, Stagiaire Études et Veille

Pôle Études | Partelya Consulting

 

Related Posts