Fintech : 11,1% de femmes CEO en Espagne

A l’occasion de la première réunion du réseau Fintech Women Network, à Madrid, début juillet 2019, l’Association fintech et insurtech espagnole (Aefi) a présenté son premier rapport sur la place des femmes dans le secteur de la fintech en Espagne. Bilan : les femmes représentent 56,8% de la fintech en Espagne. Agées de 34 à 38 ans, elles sont 90% à être diplômées des Universités.

Alors même que la fintech se veut un secteur d’activité résolument technique, les professionnelles de la fintech en Espagne sont caractérisées par un parcours universitaire pluridisciplinaire. 27,5 % des professionnelles sont ainsi diplômées en économie, 22,5% en communication, 17,5% en droit, 15% en ingénierie et 10% en sociologie. 11,1% des professionnelles de ce secteur ont un poste de CEO et 25,1% disposent de postes de haute direction, à savoir direction générale et gérance. Elles sont en outre 58,3% à avoir des postes de direction des équipes ou d’unités. Seules 5,5% d’entre elles ont des postes techniques ou d’assistantes.

Concernant leur vision du marché, 38,9% des professionnelles interrogées pensent que les opportunités de développement pour une femme sont plus importantes dans le domaine de la fintech. 25% d’entre elles doutent de la facilité à progresser et 36,1% pensent que les opportunités sont les mêmes que dans les secteurs plus traditionnels. A la question « avez-vous dû faire plus d’efforts que les hommes ? », 70,6% répondent par l’affirmative. Elles sont néanmoins 88,9% à trouver une conciliation entre vie familiale et professionnelle et 61,1% à déclarer n’avoir ressenti aucune discrimination liée à leur genre.

Partant de ce constat, l’Aefi a défini plusieurs pistes d’action dans ce domaine, à savoir l’entrepreneuriat féminin, le leadership au féminin, l’éducation visant à favoriser une équité des opportunités et la gestion de l’aversion au risque. A cet effet, quatre groupes de travail ont été définis, en plus du plan de développement de ce réseau espagnol Fintech Women Network qui vise la création de relations entre les femmes professionnelles de la fintech, la mise en valeur de leur rôle dans cet écosystème national, le développement du networking, le développement de l’entrepreneuriat féminin et la promotion de l’égalité des talents.

Andréa TOUCINHO

Pôle Études | Partelya Consulting

 

Related Posts