European Retail Payments Strategy : Le Conseil de l’UE soutient les actions sur les paiements instantanés et les solutions de paiement paneuropéennes

European Retail Payments Strategy : Le Conseil de l’UE soutient les actions sur les paiements instantanés et les solutions de paiement paneuropéennes

Le Conseil de l’Union Européenne (UE) a adopté le 22 mars 2021 des conclusions faisant suite à la stratégie en matière de paiements de détail pour l’UE que la Commission a présentée en septembre 2020. Le Conseil salue dans ses conclusions la stratégie globale définie par la Commission pour poursuivre le développement du marché des paiements de détail dans l’UE, dans le contexte de l’innovation et de la numérisation rapides de l’économie. L’organisation indique ainsi qu’elle « soutient pleinement les objectifs généraux de la stratégie, tels que la mise en place au sein de l’UE d’un marché des paiements de détail concurrentiel et innovant, la promotion du recours aux paiements instantanés et la création de conditions propices à l’élaboration de solutions de paiement paneuropéennes afin de réduire la dépendance de l’UE à l’égard des grands acteurs mondiaux dans ce domaine ». Elle rappelle également, à ce titre, « les nombreux défis à prendre en compte dans le cadre du développement et de la réglementation du marché, tels que l’inclusion financière, la sécurité et la protection des consommateurs, la protection des données et la lutte contre le blanchiment de capitaux ».

Le Conseil confère à la Commission un mandat politique fort pour faire avancer les initiatives dans ces domaines et pour présenter des propositions législatives, le cas échéant, après l’analyse d’impact requise. Cela suppose notamment un réexamen approfondi de la directive sur les services de paiement afin de tenir compte de l’évolution du marché et des difficultés rencontrées dans sa mise en œuvre.

Rappelons que la stratégie en matière de paiements de détail pour l’UE présentée par la Commission européenne en septembre 2020 inclut quatre piliers :

  • Le traitement de questions liées à des solutions de paiement de plus en plus numériques et instantanées
  • Les enjeux en matière d’innovation et de compétitivité
  • L’accès et l’interopérabilité des systèmes de paiement de détail et d’autres infrastructures de soutien
  • L’amélioration des paiements avec les pays tiers

La stratégie en question, qui matérialise l’existence d’une réelle vision pour les paiements de détail européens, s’explique notamment par le fait que s’ils étaient autrefois relégués aux services de back office, les paiements ont acquis une » importance stratégique » et sont devenus « le fluide vital de l’économie européenne ».

Pôle Études | Partelya Consulting

Par Andréa TOUCINHO, Directrice Études, Prospective et Formations,

Related Posts